06 décembre 2006

Prémonitions oniriques


C’est le 6 décembre: Joyeux anniversaire Maman.....

“Once upon a time.....”, ainsi débute “Still my body aches” de Thomas Dybdahl, c’est comme un conte qu’il me chuchote à l’oreille, et lorsqu’on me murmure de jolies choses à l’oreille, je succombe et je m’abandonne, il y a cette drôle de vibration qui chatouille mes muscles courbaturés d’avoir trop courru sous la pluie avant hier.

Il faut le savoir, en ce moment il pleut à Lyon, et il fait gris, on aurait envie d’être ailleurs s’il n’y avait pas ces fameuses illuminations le week end prochain, et en ce moment on a bien besoin de lumière.
C’est marrant comme tout est toujours gris début décembre, on pourrait croire cela fait exprès pour que les gens compensent leur mélancolie en cadeaux de noël et achats compulsifs appâtés qu’ils sont par la moindre guirlande électrique....

Tiens c’est une idée, j’vais m’enguirlander avant chaque sortie... Et si tout le monde s’enguilandait, cela changerait-il quelque chose?
Non, probablement non!
“tiens regarde la pauvresse avec sa guirlande H&M, et pourquoi tu me matte comme ça, t’as jamais vu une guirlande Louis Vuitton, moi je préfère les guirlandes écolos, à base de chanvre, tu peux les recycler en anxiolytiques... et matte un peu Madame le Maire avec sa guirlande à l’éphigie de Madame Royale....ridicule, non hype...bah je sais plus? Ni l’un ni l’autre!”

Jadis, les fêtes j’trouvais ça bien, j’aimais bien l’euphorie de l’avant. Maintenant, ça m’enmerde, j’ai l’impression de subir et d’être dépassé, dieu merci j’ai pas de mioches, ça m’évite au moins l’arbre de noël du CE...avec ces parents qui se battent à coup de coudes pour faire valoir leur droits au père noël....

Cette année, Noël ce sera en famille et à Paris, 2 ans de suite au boulot ça commençait à paraître louche pour ma mère...Je pense beaucoup à ma famille en ce moment, je ne sais pas pourquoi? Noël ptet?

Il y a quelques jours j’ai rêvé de ma grand mère. D’habitude je ne me souviens pas de mes rêves au matin, mais là c’était tellement glauque que ça m’a réveillé: j’étais convoqué d’urgences à l’hôpital parce que ma grand mère se mourrait.... Comme j’habite loin, c’était trop tard, à mon arrivé elle était déjà morte; je m’éffondrais en larmes en entrant dans la chambre.
Il y avait quelque chose d’étrange, d’inhabituel, une lumière diaphane, son visage était serein, presque rieur comme lorsqu’elle me faisait une blague, comme si elle était enfin libérée des souffrances quotidiennes, de l’affront des petites incapacités qui s’accumulent vicieusement....
Je lui pris la main, elle était froide, si froide et pâle. Sa chambre d’hôpital ressemblait à la chambre de son domicile, c’était incohérent et je m’en apercevait mais la peine m’empêchait de réfléchir.
Un médecin entra soudain soudain dans la chambre, sans se présenter mais il avait une blouse blanche de médecin et il s’adressa à moi d’un ton péremptoire et accusateur: “Vous voilà enfin, dépêchez vous, vous devez la sauver....”
Incrédule, je lui répondais qu’il était trop tard, que je ne pouvais rien faire, mais presque malgré moi et des larmes plein les yeux, je m’executais et tentais des gestes désespérés de réanimation sur son corps inerte qui s’animait de quelques convulsions vaines sous l’effet de mon massage cardiaque.... Je voyais bien que tout ça ne servait à rien, mais je ne pouvais m’arrêter tant qu’on ne m’en donnait pas l’ordre.... j’étais rouge de honte, je suais, j’avais l’impression de comettre un viol....
Je me sentais partir, et la lumière de la pièce devint blanche et aveuglante, immaculée.....Lorsqu’il redevint possible d’ouvrir les yeux, je me trouvais face à ma grand-mère vivante, elle avait rajeunit d’au moins 50 ans, elle devait avoir le même âge que moi, elle ressemblait à sa photo de mariage, avec son petit tailleur blanc, ses yeux rieurs, ses cheveux bruns, et un visage d’une pâleur excessivement belle, comme Gloria Swanson dans un film muet du début du début du siècle.... elle portait aussi un sautoir de perles blanche et des gants blancs satinés....
Elle s’approcha de moi, sécha mes larmes et me serra fort dans ses bras comme lorsque j’étais enfant, puis elle me fixa de son regard tendre et me dit: “mon chéri, je ne t’en veux pas, ...., merci mon chéri”
“- merci pour quoi? lui demandais-je
- merci, de me laisser partir...”


C’est là que je me suis réveillé, boule au ventre et vielle angoisse, je n’avais jamais ressenti une telle panique au réveil.
Le lendemain, alors que ce rêve me hantait toujours, je lui téléphonais et j’appris avec stupeur et tremblements qu’elle était tombée en voulant aller ouvrir la porte à son infirmière à domicile. C’est cette dernière qui a donné l’alerte à ma famille... Quand la porte fut ouverte, ils trouvèrent ma grand mère à terre dans une marre de sang, incapable de se relever seule.
Elle me racontait tout ça, encore émue par la peur qu’elle avait eu, mais avec ce détachement cynique propre aux vieux qui on déjà fait le tour de la question et qui pensent au temps qui reste en phantasmant sur la façon dont la mort va venir les cueillir.
Elle me dit: “tu sais quand je me suis retrouvée par terre, j’avais très mal parce que je m’étais cogné la tête et ensuite j’ai eu très peur quand j’ai vu tout ce sang qui coulait et je me suis dis, ça y est, j’vais crever là par terre, c’est finit! tu sais que c’est comme ça qu’est morte la petite vielle qui habitait ici avant moi..... et maintenant j’suis là et j’ressemble à un pirate parce que le médecin ma bandé tout le crane!”

Je l’écoutais en essayant de ne rien montrer de mes angoisses, mais j’avais mal au bide rien que d’y penser et je plaisantais avec elle pour dédramatiser, en lui disant que maintenant on allait l’appeler la Momie plutôt que la mamie.... ça la fit rire et on s’est mis à parler de la pluie et de la pluie, des changements dans son traitement et de la famille... Nous n’avions pas besoin d’en dire plus elle et moi, nous avions compris ce que tout cela signifiait.... elle me demanda quand j’allais venir, je lui promis de venir dès que possible, pour elle comme pour moi le temps s’écoule doucement, surement, dans une certaine routine, mais certains moments comptent maintenant 2 fois plus.

23 Comments:

Blogger twist said...

drôle de rêve..... ce matin je me suis éveillé puis rendormi immédiatement en sommeil paradoxal pour 10 minutes..... un drôle de rêve alrs depuis j'attends la neige et la piscine...

23:50  
Anonymous Anonyme said...

pour ma part.. mes reves sont souvent composés d 'êtres decomposés et informes, habitant d'un univer duquel j'essaye toujours de m'evader pour retomber dans un autre bien pire... cela ressemble a ma vie avec un certain recul..mais se sont des choses dont je ne me souvient que rarement.. hey.. ca ressemble a l'uc et aux after au pinks ^^...vous serez pendus!! hahaahahaha je ne suis pas folle!! bonsoir!!

03:51  
Anonymous Anonyme said...

Ceci est un message a caractére explicatif:
Comprendre les raisons de la chute:
tapis, ect. otez le probleme?
A mon avis un pin-pon; genre d'alarme
que ta Grand-Ma aura en permanence n'est pas de trop, on appuit sur le bouton est hop, LE BEL INFIRMIER arrive,tout un fantasme...
Prévoir une petite somme: Bin ouais c'est pas gratuit.
A propos de ton réve:Faites que cela m'arrive? mais avant/TU CONNAIS LA SUITE.
Pour la lumiere je suis froid-la:
gris et tout et tout,
Le 22 Decembre jour de ce p""" d'""".
les jours rallongent.
Pour que la série s'arrete:
Boire la derniere goutte d'une flute
de champagne bien frais,et boire le
tout avant, la derniere goutte de la bouteille aussi.recommence sans en abuser jusqu'a satisfaction:
Bonne Journée:Du sommeil et toutettout.
Bonne journée a tous?

10:44  
Anonymous Anonyme said...

Alors que c'est bien connu, toute les mamies décedées sans brumisateurs de poche pdt la canicule sont montées aux cieux, et là le bon dieu ,dans son extreme bonté, leur a offert a toutes une planche de snow et un parachute histoire de faire un peu de surf sur nuage pour refroidir et en bout de piste s'envoler pour rattérir parmis nous sur terre, telles des ptites héllebores pimpantes de fraîcheur en cadeau de noël.
Résultat improbable : On a jamais vu de mémés volantes, à croire que le snow les a brancher comme dans la véritable histoire du chaperon rouge... mémé casse cou et non plus casse couilles :o) Ici bas on a pas de naige et on a Sarko... dur de rivaliser! bisous à toi mamie.

16:39  
Anonymous Anonyme said...

salut yannick...'longtemps que j'étais pas venu aux nouvelles. trop! donc, avant ton départ pour les fêtes familiales, je souhaiterai que tu te joignes à nous pour rendre visite à olivier. pourquoi pas un verre, braver le gris du ciel, et se réchauffer aux lumières citadines..? je pourrai pas ce w-end. donc, je l'appelle, je t'appelle. Mr Charpe.

09:55  
Anonymous Anonyme said...

Alors cette tempete?
Je vais finir par te croire DAMNE.
UNE INVITATION?
De bonnes nuits à venir,pour faire court
en voyant que tu dormais la journée - -
tu t'est peut etre aperçus de rien?
Alors les évenements à la suite:
Pense à mettre la voiture pas sous un arbre,pas dans une cave...j'ai manqué à mon devoir,la,passe de bonnes fetes..
en inde ou tu veux.
DEANGE? PAS GARDIEN

15:47  
Anonymous Anonyme said...

ok, si tu veux un moyen de me heu
pour rien et tout tout,

DEANGE a Y''
jeanpierre180761@yahoo.fr

16:09  
Anonymous Anonyme said...

DEANGE a Y": mon chat:cache ta joie
heu je suis désolan desopilant l'adresse est:
jeanpierre1807612@yahoo.fr

16:50  
Anonymous Anonyme said...

ceci est un message a caractere explicatif:
a ton ex (petit1) degagez les pous je supporte pas titille toi apres ("" 1)tu vois:pour Y ou dragon boudhiste 8 days maxi mais comme je suis philo" a défaut de patience,pour tes messages disons "friend",je reste a dispo.
je supporte plus non plus disons les entetants messages subliminaux...
JE PLAISANTE HEIN
JE PLAISANTER HEIN DEUX -X8
A tes amies heu la je vote blanc..
JE ME MORD AU FOND LA;
bon jour demain.

19:43  
Anonymous Anonyme said...

Un dicton dit:pas de nouvelles bonne nouvelle?
comme je suis partageux richard asheroft
à écouter:le concert sur canal.
en + ces uk du CACOLAC à boire sans en abuser; bon sport.
Et OR cette nuit/mERCI

08:43  
Anonymous Anonyme said...

julien pense a toi,je pense a toi
je vais lire:
pour le temps qu'il fait:
je me ballade a pieds, en bus,
POUR LE VOTE: je vois ou tu veux en venir.
or le numero j'ai pas de portables:
je refuse de donner mes coordonnes en blogant:imagine le M qui devriendrai un A et un 8 qui devriendrai un 1 et le 0 hors liste mais dedans:
terrible travail mon chiffe porte
bonheur+2 07
je vais t'aide:
denim, seul la colonne de droite donne le bon chiffre.
le mot de raliement:
qu' est qu'il m'a rapporte mon ex.

11:51  
Anonymous Anonyme said...

Quand il y a soi, il y a conscience de l'autre, du soi et de l'autre naisse
attachement et répulsion et de la combinaisont des deux proviennent tous les maux.
Dharmakirti
essai s t p de m'ecrire un commentaire:
et de me l'envoyai.
jp

14:09  
Anonymous Anonyme said...

http://profile.myspace.com/indexvln?
fuseaction=uservieworofil@friendid=111065964
ecrit,
ou bien fait pareil: 1 question
Good- Night
jp

23:39  
Anonymous Anonyme said...

heu dragibus... tu pourras m'eclaircir sur ce que tt le monde dit ici .. je comprends rien

01:08  
Anonymous Anonyme said...

La vache... Jean-Pierre est complètement saoûle (et folle ?) !

11:20  
Blogger Sha said...

On ne profite jamais des gens lorsqu'ils sont là. C'est après qu'on s'en rend compte...
Sinon tu sais aussi à quel point j'aime Gloria Swanson surtout quand elle arpente le Boulevard du Crépuscule ;-)

09:52  
Anonymous Anonyme said...

Hello Des nouvelles? une new page svp parce la je suis dans le brouillard épais de l'ignorance?
Aussi sool musique tu peux ajoutée.
mon grand dragibus tu comprends rein
comment te dire, du bas de mes: et du sien aussi echecs:la je l'entend se dire Merde encore un...
c'est selon hein!
Bon j'attend la suite, je baille las et vais ramé dans ma vie?
dite donc pour finir 1 brin d envie:
je te jette un susucre par terre,
mon 1 fantasme quand celame prend..
pour shasalut moi cet le metteur en scene qui me fait rire je plaisante j'adore enfin pas ma soeur mais puisque tu y tiens C EST MON ICONE aussi seuk esseulé elle a butée par

10:47  
Anonymous Anonyme said...

sha,va prendre l'air: reagis bien et ne gache pas tout comme tant. ce genre de phrases:degueu dans la peine,on appelle
cela se morfondre.A mon avis: la plupart dans ce milieux voir plus haut: sont je cite de source Con Comme des balais homos compris,pardon dragibus.
tu peux effaces le message.

20:32  
Anonymous Anonyme said...

Minuit trente deux:
Mon a débarqué/les cheveux au vent,
j'en tremble encore: aprés deux calins hé oui:en méme temps il paie les factures:t'est bien chançeux...
bonne chan
j"

00:29  
Anonymous Anonyme said...

Qu'est ce que j'ai picolé hier,Dragibus,
ce matin a la radio j'ai vu: pour dire!
mon sha fais sa grande gueule de bois,
ho la, comme d'hab scuse et bonne journée.

07:32  
Anonymous Anonyme said...

ton sha à lécher ses plaies;
va te faire foutre pour le consoler:
A propos il est LENT.
comme on dit un tas de mou est c'est satisfait.

15:59  
Anonymous Anonyme said...

Mon Sha et Dragybus, les écrits restent
mais la preuve:
l'un et l'autre, au chaud.un cahoa?
Tres bonnes nuits.

23:53  
Anonymous Anonyme said...

cela m'arrive de faire un compliment:
mon bluesman..
l'autre jour en shorty, tu valais bien
beaucoup...

17:24  

Enregistrer un commentaire

<< Home